ACTIVATION !

image cahier de rêves

Notez vos rêves !

Faites un effort supplémentaire !

Il n’est pas nécessaire de comprendre ses rêves pour progresser.

Ils font légion, les personnes qui posent la question : « J’ai rêvé ceci et j'ai rêvé cela — QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE ?! » Et quand nous leur répondons en posant la question : « avez-vous noté votre rêve ? » La réponse est très souvent : « non, pourquoi ? »
Des efforts et des expériences durant des décennies ont prouvé qu’il n’est pas nécessaire de comprendre la signification des contenus oniriques pour améliorer une situation. Ce qui est d’abord nécessaire, c’est de faire confiance à sa propre voix intérieure. En tenant un journal de nos rêves, nous acceptons avec notre conscience du jour le message de cette voix profonde qui nous parle la nuit. C'est une technique importante qui est synonyme d'accepter une dimension inconnue de notre propre personnalité. Les explorateurs de pays lointains du 16e, du 17e et du 18e siècle découvraient des paysages où jamais aucun Occidental n'avait mis ses pieds. Ils notaient leurs expériences dans leurs journaux et faisaient des dessins afin de mieux comprendre. La personne qui note son rêve le matin fait un premier pas pour comprendre un paysage intérieur, c'est-à-dire une parcelle supplémentaire de sa propre personnalité. C'est une étape importante, absolument indispensable et nécessaire avant de poser la question de la signification d'un rêve.
Donc, pour comprendre, il est impératif de se donner le temps et de faire l’effort de noter son rêve chaque matin, même si un souvenir nous semble incompréhensible, bizarre ou même stupide. Toute personne qui note régulièrement ses souvenirs de rêves matinaux fait forcément l’expérience d’une amélioration, peu importe la situation de vie. Ce progrès spirituel est souvent vécu comme une sorte de boule de protection qui englobe la personne et qui la prépare à des tâches journalières qui peuvent être très complexe voire difficile. La compréhension d'un rêve est très souvent impossible sans l’effort de la notation matinale. Une importante partie de la recherche scientifique sur le sommeil et le rêve reconnaît aujourd'hui qu’un bon sommeil avec ses rêves est très bénéfique pour l’équilibre psychique d’une personne. Si vous pratiquez la notation matinale de vos souvenirs de rêve, vous prolongez et intensifiez la réparation nocturne par le sommeil de rêve.

Celui (ou celle) qui ne note pas ses rêves passe très souvent à côté de l'essentiel de sa vie !

Il y a une seule contre-indication : les personnes qui se droguent ou les personnes qui suivent un traitement les obligeant de prendre des médicaments psychotropes veuillent bien s’abstenir. Demandez d’abord votre médecin s’il vous autorise à interrompre la prise d’un médicament susceptible d’influencer votre psyché. Les médicaments anxiolytiques ou les drogues peuvent perturber les souvenirs de rêve et rendre le travail avec ses contenus impossibles.

Les rêves que nous appelons des cauchemars, qui sont remplis de peurs intensives qui finissent souvent à réveiller une personne, ne sont pas de vrais rêves. Par conséquent, un cauchemar contient rarement un bon conseil. Il s'agit plutôt d'un stress intensif qui poursuit la personne jusque dans le sommeil.